On ne badine pas avec Halloween

La saison s’y prête, je vais donc vous parler aujourd’hui d’Halloween. Parce que tous les ans, à cette époque de l’année, je suis prise d’une certaine nostalgie de cette fête telle que je l’ai vécue lorsque je vivais aux États-Unis. Je m’explique…

Hallo quoi ?!

Avant mon année aux États-Unis, je n’avais jamais été intéressée par la fête d’Halloween. Je trouvais ridicule la façon dont on essaie d’importer cette tradition en France, juste pour l’aspect commercial de la chose. Je trouvais cette envie de copier les anglophones avec Halloween débile, puisque nous n’avons pas du tout cette culture chez nous et que ça n’en est donc qu’une “fête” marketing et sans âme, qui n’intéresse pas grand monde et fait un flop tous les ans…

La tradition américaine

Lorsque j’étais aux États-Unis en revanche, j’ai découvert les traditions de cette fête avec des yeux assez émerveillés et j’ai beaucoup aimé l’ambiance dans laquelle on est plongé à cette époque de l’année. En effet, les américains prennent très à cœur les différentes fêtes qui font partie de leur patrimoine culturel (Halloween, Thanksgiving, Saint-Valentin…) et contrairement à nous, ils s’investissent complètement dedans et poussent le concept jusqu’au bout. Mais sans que cela ne paraisse n’être que commercial (même si évidemment cela fait beaucoup marcher l’économie), il y a un aspect très traditionnel dans leur démarche.

L’élan halloweenesque

Là bas, les gens préparent Halloween des semaines à l’avance, en pensant à leur costumes et très souvent en le confectionnant eux-mêmes. Les familles choisissent en général un thème et tous les membres de la famille se déguisent en lien avec ce même thème, ce qui donne lieu à des séances photos improvisées dans leur jardin pour immortaliser le thème de l’année. Et les gens ne font pas que se déguiser, ils décorent également leur maison pour se plonger vraiment totalement dans l’ambiance, ils préparent leur réserve de bonbons pour les enfants “chasseurs”, ils préparent des mises en scène ou des farces à leur faire lorsqu’ils viendront sonner pour le fameux “trick or treats” et certains vont même, jusqu’à organiser une fête chez eux.

Halloween is so fun

À cette époque de l’année, les vitrines, les rues, l’intérieur des magasins, les écoles, les lieux d’activités sportives et culturelles sont tous parés de décorations “halloweenesque”, les émissions télé tournent autour de ce thème, les municipalités organisent des parades où les gens défilent en costume dans les rues (la plus célèbre étant celle de New York City)… bref, tout est vraiment fait pour être plongé dans cette ambiance spécifique, impossible de passer à côté et de ne pas être touché par ce virus. Ce n’est vraiment pas juste un truc pour récupérer quelques bonbons et faire plaisir aux enfants, ça fait vraiment partie du patrimoine culturel, c’est une fête que les américains ont à cœur, ils s’investissent pleinement dans les préparatifs, se prennent au jeu avec plaisir et retrouvent avec joie cette tradition chaque année.

Voilà pourquoi chaque année, quand approche la date d’Halloween, je suis un brin nostalgique de cette fête telle qu’elle est vécue aux États-Unis. J’adorerai retrouver cette effervescence un jour…

hello-melo-blog-with-love

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article :